PS5 : Une exclu ouvre une nouvelle ère pour Sony, ça promet !

Pour cette fin d’année, c’est clairement l’un des plus gros coups pour Sony. En effet, cet accord de partenariat exclusif est une très bonne nouvelle pour les joueurs PlayStation et il s'annonce déjà très prometteur. Voici les détails.

Le développeur sud-coréen Shift Up et Sony Interactive Entertainment ont récemment conclu un accord historique concernant le jeu Stellar Blade, faisant de cette exclusivité PS5 un évènement majeur dans l’industrie du gaming. Zoom sur les détails de ce partenariat et les perspectives prometteuses de ce titre très attendu.

Accord majeur entre Shift Up et Sony

Shift Up est désormais la première maison d’édition secondaire pour Sony en Corée du Sud grâce à cet accord passé avec Sony Interactive Entertainment. Initialement annoncé sous le nom de Project Eve comme un jeu multiplateforme, Stellar Blade sera désormais une exclusivité PS5 à la suite de cet accord avec Sony.

Selon GameChosun.co.kr, l’accord signé le 24 novembre dernier comprend non seulement le transfert des droits d’édition à Sony, mais également l’intégration de Shift Up dans le programme de partenaires second-party de SIE. Cependant, aucune information supplémentaire n’a été divulguée concernant d’autres projets futurs entre Shift Up et Sony. Pour rappel, un jeu second-party est développé par un studio externe, mais est publié ou financé en exclusivité par le propriétaire d’une plateforme de jeux.

Contrairement aux jeux first-party, qui sont élaborés par des studios internes ou des filiales directement détenues par le propriétaire de la plateforme, les jeux second-party sont produits par des studios indépendants ayant spécifiquement passé des accords avec ces propriétaires.

Une exclusivité prometteuse

En ce qui concerne Stellar Blade, bien que prévu initialement pour une sortie en 2023, le jeu semble connaitre des retards. En effet, le scénario suit l’histoire d’Eve et de son équipe qui atterissent sur une Terre désolée dans l’espoir de la reconquérir. Sur place, Eve s’allie aux habitants de Xion et participe à la renaissance de leur cité dans sa quête pour sauver la planète.

La signature de ce contrat montre clairement que Sony voit un potentiel prometteur dans ce jeu. Par ailleurs, on espère ainsi qu’avec cet accord, des ressources plus importantes seront allouées au développement du titre pour le rendre encore plus impressionnant.

Les atouts de Stellar Blade

Si Sony s’intéresse autant à ce titre, c’est bien parce qu’il présente un énorme potentiel avec de très gros atouts.

  • Un partenariat historique : L’accord conclu entre Shift Up et Sony marque une première majeure en termes de relations éditoriales second-party. Cela témoigne de la confiance accordée par Sony au studio sud-coréen et ouvre la porte à de futurs projets collaboratifs.
  • Une exclusivité PS5 : Stellar Blade sera uniquement disponible pour les utilisateurs de la PlayStation 5, renforçant ainsi l’attrait de la console face à ses concurrents.
  • Un univers captivant : L’intrigue de Stellar Blade se déroule dans un monde post-apocalyptique où les joueurs devront rétablir l’équilibre et la prospérité sur Terre. Les éléments narratifs et visuels promettent une expérience de jeu immersive et engageante.

Les défis du développement

Néanmoins, il est important de souligner que le titre, initialement prévu pour une sortie en 2023, semble faire face à des retards. Cela dit, ce délai supplémentaire pourrait être l’occasion pour les développeurs d’améliorer davantage le gameplay et les graphismes, afin de créer un produit final véritablement novateur.

De plus, si cet accord renforce la position de Sony dans l’univers des exclusivités PS5, il reste à voir si Stellar Blade saura séduire les joueurs et s’imposer comme un incontournable sur cette nouvelle génération de console. En outre, la réussite du partenariat entre Shift Up et Sony donnera probablement naissance à d’autres collaborations fructueuses et contribuera à une offre toujours plus riche et diversifiée pour tous les amateurs de jeux vidéo.

Laisser un commentaire