EA: Un nouveau défi intéressant, mais aussi très risqué!

C’est un pari particulièrement risqué pour EA, mais cela pourrait complétement révolutionner l’expérience de jeu. L’idée, repousser les limites de l’immersion dans les jeux avec une technologie peu populaire.

A quoi pourrait ressembler le jeu vidéo de demain ? EA a sans doute déjà sa petite idée. En effet, à l’ère de la dématérialisation, l’éditeur semble avoir trouvé l’idée parfaite pour porter ses joueurs dans une toute nouvelle dimension sans barrière en matière d’immersion. La clé de cette évolution n’est autre que l’IA. Il y a peu, le PDG de Take-Two Interractive, qui n’est autre que le maison-mère de Rockstar Games, éditeur de GTA6, a manifesté un grand intérêt pour cette révolution. Electronic Arts s’est donc penché sur cette idée pour l’intégrer dans ses jeux.

Une transformation des jeux EA grâce à l’Intelligence artificielle ?

Pour Strauss Zelnick, PDG de Take-Two Interractive, travailler avec l’intelligence artificielle aujourd’hui est presque normal. Tout le monde travaille avec l’IA a-t-il déclaré, et c’est bien une réalité. Même si cette dernière tarde encore à être adoptée par de nombreux éditeurs de jeux.

EA ne fait cependant pas partie des studios réfractaire à cette expérience révolutionnaire dans l’industrie du jeu vidéo. En effet, le développeur a déposé un brevet afin de donner l’occasion aux joueurs de donner leur voix à leur personnage de jeu. Une idée un peu folle, mais très intéressante.

Un fonctionnement assez simpliste

Afin de rendre cela possible, EA mise sur un mode de fonctionnement plutôt simpliste. Cela se résume l’utilisation d’un synthétiseur vocal pour ma récupération des données. Ces dernières seront ensuite passée dans un convertisseur pour être intégrées afin de permettre aux joueurs de s’entendre pendant qu’il joue. Après le premier enregistrement de la voix, les dialogue pourraient même être entrés manuellement.

Toutefois, les objectifs d’EA restent assez flous quant au réel usage de cette technologie. Ne sera-t-elle que pour un type de jeu précis comme le suggèrent les internautes pour EA Sports FC 24 ou pour les Sims 4 ? Sachant que l’expérience pourrait être assez décevante dans un jeu comme Mass Effect 5.

Encore des questionnements en suspens

Face à une telle révolution, c’est plutôt normal de se poser des questions. Et c’est bien le cas pour la communauté. On se demande par exemple si le recours à l’IA n’aura pas d’incidence sur le rôle des comédiens de jeu vidéo. Semblables à des acteurs hollywoodiens, ces derniers expriment leurs inquiétudes quant au droit à l’image et au comment elle pourrait être exploitée avec l’IA.

Par ailleurs, concernant les voix enregistrées par les joueurs, quelle sera la gestion derrière ? EA en aura-t-il le plein droit sans l’avis du joueur ou sans lui verser de royalties ? telles sont entre autres les questions auxquelles la communauté attend des réponses.

Et si GTA 6 était boosté à l’IA ?

Si EA compte profiter pleinement de ce Brevet ? Rien n’est moins sûr. En revanche, d’ici quelques années, cela pourrait être une tout autre histoire pour l’éditeur. Comme relevé précédemment, le PDG de Take-Two interactive semble y accorder un intérêt particulier. Bien qu’assez volatil sur le sujet, Straus Zelnick a relevé qu’une IA pourrait être utilisé pour les PNJ.

Avec l’IA on pourrait imaginer que tous les PNJ deviennent réellement intéressants et amusant, a-t-il relevé. Une révolution qui pourrait rendre GTA 6 bien plus réaliste, même si pour l’heure, rien n’est fait.

Laisser un commentaire