Quelques jours après la sortie, le PlayStation Portal déjà victime de Scalpers

Sortie il y a à peine quelques jours, le tant attendu PlayStation Portal est déjà introuvable dans les rayons des magasins, et même sur certaines boutiques en ligne. Une rupture de stock qu’on doit aux scalpers.

Il semblerait que la très attendue console PlayStation Portal soit tombée entre les mains des scalpers. La conséquence directe étant la rupture de stock rapide, et ce malgré un lancement récent de la console, pourtant tant désirée par les joueurs.

Le phénomène des scalpers : quand les stocks s’épuisent rapidement

Très répandus lors de la sortie de nouveaux appareils, les scalpers sont des revendeurs qui utilisent des bots informatiques pour acheter en masse et très rapidement des produits en forte demande. Le but étant ensuite de les revendre à des prix exorbitants sur des sites tel que Leboncoin ou eBay, empochant ainsi une marge importante sur chaque vente.

Cette pratique a déjà été observée lors de lancements précédents tels que les consoles PlayStation 5 et Xbox Series X|S. Cependant, elle semblerait avoir pris une ampleur plus importante avec la sortie du PlayStation Portal.

Des prix doublés voire triplés

Le résultat de ces actions est que la console se retrouve en rupture de stock rapidement, obligeant ainsi les acheteurs potentiels à se tourner vers le marché noir où les prix sont bien souvent deux ou trois fois supérieurs au prix initial. Selon certaines sources, la PlayStation Portal aurait été revendue jusqu’à 500 euros sur certains sites, alors même que son véritable prix tourne autour de 200 euros. Une augmentation de prix considérable qui refroidira sûrement bon nombre de joueurs.

Comment lutter face à cette pratique ?

Face à cette situation délicate, plusieurs solutions ont été évoquées pour contrer les scalpers.

Une législation plus stricte sur la revente

La mise en place d’une législation plus sévère quant à la revente de produits pourrait aider à contrôler cette pratique. D’ailleurs, certains pays ont déjà pris des mesures pour limiter le phénomène, bien qu’il soit difficile de l’éradiquer complètement.

Limitation des achats par personne

Les enseignes pourraient mettre en place une limitation du nombre d’achats par personne ou par foyer, rendant ainsi la tâche plus difficile aux scalpers souhaitant acquérir plusieurs exemplaires d’un même produit. Cependant, cette solution a ses limites et ne garantit pas un arrêt total de ces pratiques malhonnêtes.

Sensibiliser les consommateurs

Finalement, c’est peut-être en sensibilisant les consommateurs que l’on peut espérer freiner cette tendance. En encourageant les joueurs à patienter jusqu’à la remise en stock du produit, plutôt que de céder à la tentation de l’achat au prix fort sur un marché parallèle, on prive les scalpers d’un potentiel client et on réduit ainsi leurs bénéfices.

Qu’en est-il de la PlayStation Portal ?

Il faudra probablement attendre plusieurs semaines, voire mois, avant que les stocks ne se stabilisent et que tout le monde puisse mettre la main sur le nouveau bijou technologique de Sony. En attendant, il semble que les scalpers aient encore une fois eu raison du lancement, au grand dam des amateurs de jeux vidéo. Ainsi, nous encourageons les joueurs à patienter et à ne pas céder aux offres des scalpers, même si la tentation est grande. Car ce n’est qu’en refusant leur marché parallèle que l’on pourra espérer faire reculer cette pratique néfaste qui nuit tant à l’industrie vidéoludique.

Laisser un commentaire